Être un indépendant, c’est avoir le pouvoir de décider. Décider de votre identité visuelle. 

Vous devez pouvoir communiquer de manière efficace avec votre audience. Créer du contenu attrayant et attractifs pour votre marque ou votre activité. 

J’ai eu la chance d’échanger avec Faustine Garnier sur le sujet. Faustine est designer et webdesigner et elle a décidé de sortir des sentiers battus en proposant un univers coloré et fun. 

Alors si vous souhaitez créer une identité visuelle forte pour booster votre business, vous êtes au bon endroit !

1. Une identité visuelle simple et efficace

Un logo n’est pas une marque. Une charte graphique n’est pas une marque. Une marque est le sentiment qu’éprouve une personne sur un produit, un service ou une organisation.” Marty Neumeier (auteur et conférencier américain)

Votre identité visuelle, c’est votre personnalité entrepreneuriale.

Que ce soit sur votre site, vos réseaux sociaux, vos prints… vos visuels doivent non seulement refléter votre entreprise, votre univers, mais aussi être compréhensibles sur toutes les plateformes.

Outre le nom de votre entreprise, votre identité visuelle représente vos valeurs et votre personnalité. Elle communique pour vous 24h/24. Et c’est dans cette perspective que votre visibilité se développera. La mise en place d’une identité visuelle exige de la cohérence. C’est la base de toute stratégie de communication.

La cohérence garantit que votre audience puisse reconnaître instantanément votre marque. C’est également le pilier de votre crédibilité.

Mais alors, concrètement, c’est quoi une identité visuelle ?

Les couleurs.

Pour choisir les couleurs qui composeront votre identité visuelle, vous pouvez vous inspirer du langage des couleurs.

  • Noir : prestige, élégance, intemporalité
  • Blanc : simplicité, évidence, finesse
  • Gris : force, neutralité, sérieux
  • Bleu : confiance, sérénité, maturité
  • Rouge : passion, vivacité, émotions
  • Jaune : optimisme, luminosité, énergie
  • Orange : décontraction, dynamisme
  • Vert : nature, écologie, renaissance
  • Rose : douceur, gourmandise, création
  • Violet : ambition, mystère, sexualité
  • Marron : sagesse, stabilité, franchise

Les typographies.

Votre message et vos mots sont véhiculés par la typographie.

Une sélection minutieuse des polices de caractères est nécessaire pour garantir que votre message atteigne son public.

Il est préférable d’utiliser 1 à 2 polices de caractères, 3 sera le maximum. N’hésitez pas à jouer sur la taille et la graisse pour vos titres et sous-titres, par exemple.

Attention, toutes les polices ne sont pas compatibles, vous devez donc bien réfléchir à celles que vous allez utiliser

Les icônes et les pictogrammes.

Les icônes et les pictogrammes sont devenus indispensables. Ils constituent un langage à eux seuls et ont donc toute leur place dans votre identité visuelle.

Ils sont utilisés sur votre site web, vos newsletters, vos réseaux sociaux…

Par exemple, si vous utilisez régulièrement des flèches pour structurer vos posts, il est indispensable d’utiliser toujours les mêmes.

La cohérence de ces signes contribue à la crédibilité de votre marque et vous permet d’exprimer vos valeurs.

Le logo.

C’est après que vous ayez choisi vos couleurs, déterminé vos typographies et apporté une cohérence dans vos signes que vous pourrez créer votre logo.

Le logo s’imprègne de toutes les exigences que vous avez donné à votre identité visuelle. Il va devenir l’incarnation de votre activité.

La conception de votre logo doit être minutieuse et pensée de manière durable.

Votre logo est l’empreinte de votre marque, alors faites en sorte qu’il soit aussi indélébile et fort que possible !

2. Une identité visuelle qui bouscule les codes de l’entrepreneuriat

Faustine nous rappelle, à juste titre, qu’en tant qu’indépendant, notre identité visuelle doit matcher avec notre personnalité et nos valeurs.

Il est donc important d’être en accord avec ses choix.

L'étude concurrentielle.

L’étude de la concurrence sera le point de départ pour créer une identité visuelle impactante.

Une fois cette étape réalisée, posez-vous ces questions :

  • Quels sont vos points forts dans ce domaine ? Vous devez savoir ce qui vous différencie de vos concurrents, ce qui vous rend unique, et ce qui rend votre personnalité unique.
  • Sur quels canaux ai-je envie de communiquer : réseaux sociaux, audio, vidéo ?
  • Existe-t-il un code graphique spécifique à mon secteur ?

A l’issu de ce travail, vous devriez savoir où situer le curseur de votre recherche graphique.

Sortir des sentiers battus.

Mais pour créer une identité visuelle forte et ne pas tomber dans le conformisme, Faustine nous conseille d’aller chercher l’inspiration plus loin… beaucoup plus loin !

Vous pouvez commencer par faire une liste de “marques modèles”. Que ce soit dans votre secteur ou à l’opposé, sélectionnez des marques qui vous inspirent et répondent à vos attentes en tant que consommatrices.

Le seul repère que vous devez prendre en compte est le graphisme. Il peut s’agir d’un site de cuisine, d’une marque de cosmétique ou de l’univers d’une influenceuse.

Mais ce n’est pas tout car l’inspiration peut se cacher dans vos passions : l’architecture moderne, le Japon, un peintre, une publicité…

Ne bridez pas votre imagination ! Mettez des mots-clés sur nos envies, vos hobbies, vos lectures…

identité visuelle forte

La cohérence est la clé d’une identité visuelle forte.

C’est elle qui va vous permettre de créer des supports de communication variés tout en étant reconnu.

Identité visuelle
Identité visuelle

Rejoins la communauté Prodigieuse !

Garantie 100% fun
(et 0% bullshit)

Chaque mardi, reçois des conseils gratuits pour rédiger des textes irrésistibles.

Des ressources indispensables. Et mes Good Vibes.

Inscris-toi et souris !